16/02/2006 – Cas de tornade

L’hiver 2005-2006 a été un hiver plutôt froid, avec souvent des périodes de temps anticycloniques. On notait aussi des enneigements parfois très persistants en Haute Belgique, tandis que le centre du pays a été régulièrement affecté par la neige aussi.

Par la suite cependant, la situation atmosphérique s’est “débloquée” avec une circulation devenant parfaitement zonale dès le 14 février au soir.

Le 16, une tornade a été observée à Maaseik, au Limbourg. La journée a pourtant commencé par des conditions quelconques, avec de faibles pluies et bruines distillées par d’épais stratocumulus en plusieurs couches. Encore en-dessous, on observait de nombreux pannus à quelques 200 mètres d’altitude. Par la suite, les stratocumulus se sont quelques peu disloqués, laissant apparaître quelques coins de ciel bleu. À côté de cela, on observait encore quelques pannus, et des cumulus se développant rapidement pour atteindre le stade congestus avant de former des cumulonimbus générateurs d’averses. Entre les averses, on notait des éclaircies (et des cirrus), mais encore de nombreux cumulus et stratocumulus, faisant en sorte que la journée est restée assez grise dans son ensemble.

La température maximale, à Kleine Brogel, a atteint 9°C tandis que le vent soufflait de sud à sud-ouest avec des vitesses souvent comprises entre 10 et 20 km/h. Quelques rafales de 45 km/h environ ont été observées pendant les averses. Mais rien, pour l’observateur au sol tout au moins, aurait pu laisser présager la naissance d’une tornade.