02/02/2014 – Tornade de Wingene détectée et avérée

Après les analyses portées sur la région de Menin – Halluin en province de Flandre Occidentale et qui ont permis de conclure au passage d’une tornade sur les communes de Wervik, de Menen, d’Halluin, de Rekkem, d’Aalbeke et de Rollegem – Bellegem (tourbillon dont l’intensité maximale a atteint le niveau F2 sur l’échelle de Fujita), les recherches et les enquêtes menées par le collectif sur la région de Wingene permettent de certifier le passage d’un autre vortex sur cette commune ainsi que sur celle de Ruiselede.

Selon nos investigations, l’intensité maximale du tourbillon a été estimée au niveau F1- F2 sur l’échelle de Fujita, un peu moins intense donc que la tornade de Rekkem et ce, sur des exploitations agricoles situées à la Lendreef, la Kleine Veldstraat, la Hekkestraat, la Scheidingstraat et à la Wingenesteenweg.

Dégâts engendrés par la tornade de Wingene. Les flèches jaunes indiquent le sens de déplacement du tourbillon et les flèches rouges, le sens de projection des débris par le tourbillon. Crédit photo : Jean-Yves FriqueDégâts engendrés par la tornade de Wingene. Les flèches jaunes indiquent le sens de déplacement du tourbillon
et les flèches rouges, le sens de projection des débris par le tourbillon.
Crédit photo : Jean-Yves Frique

La distance parcourue par la tornade est de 3,2 km. Par ailleurs, si l’intensité maximale de ce tourbillon n’atteint pas celle de sa consœur de Rekkem (ni même la longueur du parcours de cette dernière), on a pu constater que les dégâts les plus importants observés étaient plus réguliers et ce, tout le long du trajet.

Trajet de la tornade de Wingene du 25 janvier 2014. Source : Google Earth. Trajet : Jean-Yves FriqueTrajet de la tornade de Wingene du 25 janvier 2014.
Source : Google Earth – Trajectoire : Jean-Yves Frique

Ainsi, cette tornade se distingue par le nombre important de dégâts significatifs qu’elle a causé et ce sur une trajectoire relativement courte. Précisons pour terminer que le vortex a eu un parcours assez aléatoire, variant entre une direction nord-ouest – sud-est et ouest-nord-ouest – est-sud-est.