13/07/1884 – Grêle

D’après certains écrits, des grêlons de grandes dimensions se seraient manifestés dans certaines régions du pays.

Voici un premier extrait parlant de ce phénomène :

« Après une bouffée d’air chaud sur le pays, des orages éclatent à Lombardsijde, près de Nieuport, les grêlons auraient eu un poids d’un kilo et défonçaient les toits recouverts de tuiles avant de tomber à l’intérieur des habitations par les brèches faites aux toitures. »

Auteur : M. C. Durieux.

Voici un second extrait :

« Ces orages ont traversé rapidement tout le pays et se sont présentés en plusieurs vagues. À Diest aussi, on parle de morceaux de glace (grêle) de dimensions phénoménales. »

Auteur : M. E. Vaes