01/03/1982 – Orages violents

Ce 1er mars 1982, de violents orages touchent la province du Brabant Wallon. Ils sont accompagnés de très fortes rafales de vent qui causent de nombreux dégâts. Au vu de ceux-ci, il semble que des rafales descendantes en sont la cause, notamment à Perwez, Ramillies et Jodoigne.

A tubize, Saintes et Quenast, on ne compte plus les arbres couchés et les toitures envolées.

A Wavre, la piscine a été endommagée, comme le décrit le journal Le Soir : “la foudre a fait éclater en son milieu la toile qui surplombe le bassin et qui est gonflée par une soufflerie d’air chaud. Elle a été partiellement emportée et s’est partiellement enroulée dans la cuve au moment où une dizaine d’enfants regagnaient les vestiaires. Une heure avant, le bassin était rempli de gosses...” Outre la piscine, de nombreux arbres ont été abattus, comme à Bierges ou encore à Basse-Wavre.

A Chaumont-Gistoux le pignon d’une habitation s’est effondré tandis qu’à Perwez le hall sportif a été fortement endommagé. Voici ce qu’en le journal Le Soir :” A Perwez c’est la désolation. Le hall sportif est tout à fait inutilisable. Les parois arrières qui abritent la réserve de matériel ont lâchés. Le vent s’est engouffré dans la salle, soulevant la toiture et la projetant à des dizaines de mètres de là, où elle éclata en mille morceaux.”

A Ramillies et à Saint-Jean-Geest (Jodoigne), des toitures se sont envolées et des pylonnes électriques se sont retrouvées à terre.