26/04/2003 – Cas de tornade

Depuis une dizaine de jours, notre pays a pris des couleurs printanières avec une prédominance de courants continentaux. Cependant, le froid humide à cette saison n’est souvent pas loin avec des sautes de vent et des baisses importantes de la température au passage des fronts. Un tel front peut devenir très actif s’il passe à la bonne heure, au moment où les terres sont déjà bien chauffées par le soleil.

En ce 26 avril cependant, le front ne passe pas du tout à la bonne heure et tout s’étiole en stratocumulus et en nimbostratus donnant des précipitations importantes certes, mais tombant en continu avec une température ne s’abaissant que graduellement.

Ce qui reste invisible pour l’observateur au sol, c’est la dynamique de l’atmosphère en altitude, qui est telle, ce jour-là, que des cumulonimbus se forment au sein du nimbostratus (“embedded Cb”) avec localement de l’activité orageuse et surtout une tornade à Turnhout, en province d’Anvers !