03/11/2003 – Cas de tornade

Après un mois d’octobre particulièrement froid, avec déjà quelques chutes de neige même en plaine, le mois de novembre est redevenu doux dès le début, des suites du creusement de diverses dépressions sur l’océan et du retour d’une circulation quasi-zonale d’ouest-sud-ouest.

Le 3, notre pays se retrouve à l’arrière d’un front froid associé à une dépression située loin au nord, entre l’Islande et la Norvège, sous l’influence de courants polaires de retour encore très doux. Diverses lignes de grains se forment à l’arrière de ce front, dans une traîne très active.

Il s’ensuit la formation d’une tornade vers 15 heures à Le Rœulx, au Hainaut et ce, par un ciel typique de traîne, avec alternance de cumulonimbus avec averses – parfois orageuses – et d’éclaircies, où des cumulus, des stratocumulus, des altocumulus et des cirrus occupent une partie du ciel. À noter que même en dehors de la tornade, le vent est souvent particulièrement fort et turbulent. La température, quant à elle, se situe autour des 12-13°C (air fortement réchauffé par le bas, mais restant froid en altitude).

Voici un extrait d’un article provenant du journal Le Soir :

Lundi vers 14 h 30, une mini-tornade s’est abattue sur Le Roeulx (Hainaut) et les environs : les localités d’Houdeng-Aimeries et Besonrieux, ont également été touchées. Aux Roeulx, quatre rues ont été particulièrement atteintes. Au total, les toitures d’une cinquantaine d’habitation et de deux entreprises rhodiennes ont été arrachées ou endommagées. Des arbres ont été abattus, provoquant des dégâts dans leur chute.

Ci-dessous, deux liens médiatiques vous redirigerons pour avoir d’avantages d’informations.