27/06/2021 – Tornade et orages supercellulaires

Ce dimanche 27 juin 2021, plusieurs orages supercellulaires se sont développés en Belgique. L’un d’entre eux a généré une tornade dans l’est de la commune de Houffalize, du côté de Bernistap notamment, où plusieurs bâtiments ont été sérieusement endommagés par son passage. D’ailleurs, une séquence vidéo de la tornade peut être visionnée à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=tKlvpMNOVUg

Tornade d'intensité F2 - F3 sévissant dans la région de Houffalize vers Bernistap en province de Liège. Crédit photo : T. CalderoniTornade d’intensité F2 – F3 sévissant dans la région de Houffalize
vers Bernistap en province de Liège.
Crédit photo : T. Calderoni

Concernant la météo du jour, elle est déterminée par une goutte froide au large de la Bretagne, dirigeant un flux d’air chaud et surtout humide dans les basses couches en direction de nos régions. Ce dernier est précédé par un front chaud qui traverse lentement nos contrées du sud vers le nord dans l’après-midi. L’instabilité résultante est significative, bien que loin des niveaux exceptionnels en la matière. On note toutefois l’existence de cisaillements assez prononcés, notamment en moyenne troposphère. Ces derniers vont permettre l’organisation des orages jusqu’au stade supercellulaire pour certains d’entre eux.

Analyse de surface à 20h00, le 27 juin 2021. Source : DWDAnalyse de surface à 20h00 le 27 juin 2021. Source : DWD

Ainsi, l’orage responsable de la tornade s’est formé très rapidement sur la frontière belgo-luxembourgeoise peu avant 19h00. Une dizaine de minutes plus tard, il présentait déjà de nettes caractéristiques supercellulaires, ce qui constitue une évolution remarquablement rapide. La tornade a rapidement suivi sur le secteur de Bernistap. Elle s’est formée juste au sud-ouest de Buret, dont elle concerne ensuite le cimetière sur une largeur de 10 à 20 mètres et avec une intensité très faible à ce moment (F0-T0). Une ferme est touchée juste après et de manière plus sévère, semblant indiquer une intensification en cours (F1-T2).

Plus loin, au niveau de la ferme-château de Bernistap, les lourds dégâts portés aux bâtiments indiquent une intensité à la charnière entre les échelons F2 et F3 de l’échelle de Fujita, ce qui correspond aussi aux échelons T5-T6 de l’échelle de Torro. La tornade a également gagné en largeur, s’exerçant sur un couloir allant jusqu’à 50 mètres.

Dégâts de niveau F3 observés sur un bâtiment servant d'appartement au hameau de Bernistap, en province de Liège, suite au passage d'une tornade le 27 juin 2021.Dégâts de niveau F3 observés sur un bâtiment servant d’appartement au hameau de Bernistap, en province de Liège, suite au passage d’une tornade le 27 juin 2021.
Dommages du niveau F2 constatés à Bernistap, en province de Liège, suite au passage de la tornade du 27 juin 2021.Dommages du niveau F2 constatés à Bernistap, en province de Liège, suite au passage de la tornade du 27 juin 2021.

La suite du parcours se fait dans un ensemble boisé, où la largeur atteint jusqu’à 100 mètres, avec une intensité oscillant entre F2 et F4. Transitoirement, il semble que plusieurs vortex aient été actifs. La tornade arrive ensuite sur le village de Cetturu, où elle passe de justesse entre les habitations, avec une intensité allant en diminuant. Si les dégâts correspondent à un niveau F1 – T3 au sud du village, ils ne sont plus que de F0 – T1 au nord où une seule maison est touchée, avec des dégâts portés au bâti peu importants.

Parcelle forestière de résineux ravagée près du village de Cetturu, en province de Liège, après le passage de la tornade du 27 juin 2021.Parcelle forestière de résineux ravagée près du village de Cetturu, en province de Liège, après le passage de la tornade du 27 juin 2021.

Par la suite, le contact du tourbillon avec le sol devient intermittent. Quelques parcelles boisées sont touchées ça et là, sur une largeur de 20 à 30 mètres et avec une intensité allant de F0-T0 à F1-T2. La tornade fini par se dissiper avant d’atteindre Sommerain, après avoir parcouru 6 kilomètres environ.

Trajectoire de la tornade de Bernistap d'après les enquêtes de terrain effectuées par Belgorage. Illustration : Google Maps Trajectoire de la tornade de Bernistap d’après les enquêtes de terrain effectuées par Belgorage. Illustration : Google Maps

Lors de la survenue de la tornade, les radars montrent l’existence d’un écho en crochet typique des signatures supercellulaires, tandis que les images de vélocité à notre disposition montrent un dipôle de vitesses très marqué, signalant une rotation affirmée au cœur du courant ascendant de l’orage et donc la présence d’un mésocyclone.

Radar de précipitations à 19h05 montrant la supercellule, au centre, avec son écho en crochet typique. Source : Kachelmann Wetter Radar de précipitations à 19h05 montrant la supercellule,
au centre, avec son écho en crochet typique.
Source : Kachelmann Wetter

L’orage a ensuite poursuivi sa route en direction de l’est de la province de Liège, temporairement perturbé par d’autres cellules naissant à son sud et concernant la région de Gouvy vers 19h30, puis celle de Saint-Vith vers 20h00. Il a ensuite quitté le pays au nord de Butgenbach en direction de l’Allemagne aux alentours de 21h00, pour finir par se dissiper à proximité de Nideggen à 22h00.

En outre, comme signalé, plusieurs autres orages ont vraisemblablement évolué en supercellules durant cette journée. Dans cette partie du territoire, on note la présence d’une autre possible supercellule sur la région de Lierneux vers 20h00, se déplaçant vers le nord-est où, du côté de Butgenbach, elle cède le relais à une autre possible supercellule se formant juste à son sud vers 21h30. D’autres orages supercellulaires ont été observés ailleurs, dont notamment un sur le centre du pays. Il était visible par l’une de nos équipes depuis l’aéroport de Zaventem.

Plus de précisions seront apportées dans un dossier qui sortira en juin 2022.